Le Feng Shui aime les proportions équilibrées et les formes régulières, propices à l’équilibre et à l’harmonie. Il en est ainsi de la forme du plan au sol et les plans carrés ou rectangulaires (pas trop allongés néanmoins) sont les plus harmonieux.

Le plan ci-dessous n’est pas régulier et présente une portion manquante car la terrasse extérieure est imbriquée dans le plan.

secteur manquant

Comme nous l’avons vu, l’espace intérieur est divisé en huit secteurs géographiques, distribués autour du centre de gravité en fonction de l’orientation du bâtiment.

Le secteur Sud-Est est ici majoritairement situé en dehors de l’espace de vie et les aspects correspondants à cette portion de l’espace (par le jeu des trigrammes) auront tendance à s’exprimer plutôt à l’extérieur.

Le secteur Sud-Est est rattaché à la fille ainée et cette configuration de l’espace de vie pourrait indiquer que la fille ainée vit majoritairement ailleurs ou qu’elle est la plupart du temps occupée à des activités à l’extérieur de la maison. Nous avons rencontré le cas où, dès les beaux jours, celle-ci installait ses quartiers dans la tente installée sur la terrasse couverte à l’étage. Ainsi, pendant plus de la moitié de l’année, il vivait majoritairement à l’extérieur…

 

Autre cas rencontré, un couple fait procéder à l’agrandissement de son pavillon afin d’y ajouter une pièce dédiée au bureau de monsieur. Les travaux consistent à construire une extension dans le secteur Nord-Ouest.

La propriétaire me contacte dans les années qui suivent pour des difficultés conjugales, bizarrement consécutives à la construction du bureau.

Le secteur Nord-Ouest est rattaché au père de famille et l’extension a été investie essentiellement par celui-ci. Consécutivement aux travaux, l’énergie de monsieur s’est donc trouvée fortement augmentée. Cette nouvelle configuration de l’espace de vie détermine un nouvel équilibre de forces dirons-nous entre madame et monsieur, au détriment de celle-ci qui me confie ne plus avoir beaucoup voix au chapitre…