Isabelle est traductrice. Elle a exercé son métier avec plaisir et succès pendant 15 ans environ.

52-drapeaux

Comment savoir quel(s) élément(s) procure la profession de traductrice ? Deux types de questions peuvent nous mettre sur la voie.

Nous savons que chacun des cinq éléments correspond à une dynamique, à une modalité d’énergie particulière. La réponse à la question « A quoi sert ce métier ? » est un moyen d’identifier à quelle dynamique (parmi les cinq) ce métier est rattaché, quel type d’énergie il véhicule et au final quel élément est procuré par l’exercice de cette profession.

Nous savons aussi que selon le cycle d’engendrement, chaque élément nourrit, renforce l’élément suivant. La réponse à la question « Que permet ce métier ? » est un moyen d’identifier dans le cas où une dynamique particulière (parmi les cinq) est engendrée, favorisée par ce métier, la dynamique et donc l’élément qui lui a donné naissance.

Appliquons ces deux outils pour déterminer à quel élément est rattachée la profession d’Isabelle.

« A quoi sert le métier de traductrice ? » Il sert à clarifier, à éclaircir les choses pour qui ne comprend pas la langue employée et l’élément Métal traduit une dynamique de clarification.

« Que permet la profession de traductrice ? » Elle permet à des personnes qui ne partagent pas la même langue de pouvoir communiquer entre elles et l’élément Eau représente la fluidité et la communication. Selon la loi des cinq éléments, l’Eau est produite par le Métal.

 

Que nous apprend la matrice énergétique d’Isabelle à l’époque ? Si son élément Bois est à l’équilibre (soit entre 18 et 22%), les quatre autres éléments ont besoin d’être harmonisés. Le Feu et la Terre doivent être diminués, le Métal et l’Eau renforcés. 

52-Isabelle 35-44

Le Métal est l’élément de prédilection pour équilibrer cette matrice car il joue un rôle clé : il a en effet la capacité d’épuiser la Terre, de fatiguer le Feu (qui cherche à le contrôler), de se renforcer lui-même et de nourrir l’Eau (voir diagramme ci-dessous).

29-loi 5 éléments

La démonstration est ainsi faite que par l’exercice de sa profession, Isabelle allait chercher le Métal dont elle avait besoin. Elle y trouvait son équilibre et développait ainsi facilement des talents.

 

Depuis quelques années, Isabelle ne trouve plus du tout dans sa profession le même intérêt et le même équilibre que par le passé. Que nous apprend sa matrice énergétique actuelle ?

En 2012, Isabelle est entrée dans une nouvelle décennie d’un point de vue énergétique et les énergies du temps lui apportent essentiellement du Métal. Celui-ci est maintenant à l’équilibre (19%) dans sa matrice énergétique, au même titre que le Bois et la Terre. 

52-Isabelle 45-54

Seuls le Feu et l’Eau ont besoin d’être harmonisés et c’est désormais l’élément Eau qui joue le rôle clé dans l’harmonisation des énergies d’Isabelle : s’il vient combler le déficit en Eau de sa matrice énergétique, il a aussi la capacité de garder le Feu excédentaire sous contrôle.

Sa profession de traductrice ne répond donc plus à ses besoins énergétiques actuels et on notera que son ressenti ne l’a pas trompée. L’énergétique chinoise et sa capacité à lire tant la qualité des énergies des personnes que celles du temps qui passe a donc permis à Isabelle de comprendre que la situation très inconfortable dans laquelle elle se trouve correspond en fait à une réalité énergétique.

Mais elle lui permet surtout de se projeter dans l’avenir. Les énergies du temps lui apporteront du Métal pendant les 15 ans à venir et ne lui laissent pas d’espoir de voir les choses se régulariser d’elles-mêmes rapidement. Pourtant, une solution existe, qui apparait claire comme de l’eau de roche… Isabelle trouvera en effet son équilibre dans une profession en rapport avec l’élément Eau, correspondant à un large éventail d'activités comme nous l’avons illustré dans un article précédent (à lire ici).